Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Le Monument préféré des Français : une abbaye millénaire à la 2e place

ABBAYE DE CLUNY

Shutterstock I Hesam Sanaee

L'abbaye de Cluny, en Saône-et-Loire.

Bérengère de Portzamparc - publié le 15/09/23

Lors de l'émission de Stéphane Bern, Le monument préféré des Français, diffusée le 13 septembre sur France 3, l'abbaye de Cluny, en Saône-et-Loire, a obtenu la deuxième place du classement. Une belle occasion de (re)découvrir ce patrimoine religieux exceptionnel.

L’émission Le Monument préféré des Français plait chaque année et prouve, si l’en est besoin, que les Français sont toujours très attachés à leur patrimoine, et notamment à leur patrimoine religieux. Pour la sixième saison de l’émission présentée par Stéphane Bern et diffusée sur France 3 le mercredi 13 septembre dernier, l’abbaye de Cluny, célèbre édifice religieux de Saône-et-Loire, est arrivée à la deuxième place podium, juste derrière le Château fort de Sedan (Ardennes) et devant le domaine de Chaalis (Oise), où se trouve également les ruines d’une ancienne abbaye du XIIe siècle.

Longue histoire que cette abbaye bénédictine fondée en 910, et dont il ne reste aujourd’hui qu’une infime partie des bâtiments. L’abbaye de Cluny fut le foyer de la réforme de la règle bénédictine, un centre intellectuel de premier ordre au Moyen Âge et un symbole du renouveau monastique en Occident, qui régna sur plus de 10.000 moines à travers le monde.

Plus grande église de l’Occident

Voulue par Guillaume le Pieux, duc d’Aquitaine et comte de Mâcon, l’église abbatiale de Cluny est érigée entre 1088 et 1130, et ses dimensions exceptionnelles, 187 mètres de long, 90 mètres de large et 30 mètres de hauteur de voûtes, font d’elle pendant des siècles la plus grande église de l’Occident, jusqu’à la reconstruction de Saint-Pierre de Rome. Mais la Révolution française va lui porter un coup fatal, puisque ordre est donné de la détruire. Le chef d’œuvre de l’art roman va alors être utilisé comme carrière de pierres.

Les quelques bâtiments qui ont subsisté – il ne reste que 8% de l’édifice initial ! – ont été classé monuments historiques en 1862, et ils abritent depuis le début du XXe un centre de l’école des Arts et Métiers. En 2017, un trésor est découvert à l’abbaye, lors de fouilles archéologiques, 2200 deniers et oboles d’argent, 21 dinars musulmans en or, un anneau sigillaire, une feuille d’or pliée et un petit objet également en or, en forme de bouton, apportant encore un peu plus de mystères aux lieux.

S’il n’y a plus de vie religieuse sur place, le souvenir de ces siècles de prières reste vivace, et des milliers de visiteurs se déplacent chaque année, plus de 130.000 en 2022. Un chiffre qui devrait certainement augmenter avec cette nouvelle mise en lumière grâce à l’émission de Stéphane Bern. Par ailleurs, un dossier de candidature pour devenir patrimoine mondial de l’Unesco a été lancé, gageons que le podium sera de nouveau au rendez-vous pour cette abbaye bénédictine multi-séculaire.

[EN IMAGES] Les plus belles abbayes en ruines :

Tags:
AbbayeFrancePatrimoineReligieux
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement