Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 24 juillet |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Découvrez le magnifique mobilier liturgique de la collégiale d’Eu

fleur-nabert-mobilier-liturgique-autel-ambon-vierge-collegiale-eu-12.jpg

Fleur Nabert

Bérengère de Portzamparc - publié le 12/11/23

Le 17 septembre dernier, à l'occasion des journées du patrimoine, la collégiale d'Eu (Seine Maritime) s'est parée de lumière avec la consécration d'un nouvel autel, d'un ambon et d'une Vierge, créés par l'artiste et sculptrice Fleur Nabert.

Les paroissiens de la collégiale d’Eu étaient émus, ce dimanche 17 septembre dernier, lorsqu’a eu lieu la consécration et la bénédiction de trois nouveaux éléments liturgiques de la collégiale d’Eu (Seine Maritime): un autel, un ambon et une icône de la Vierge. Il faut dire que le résultat est lumineux, envoûtant et trouve parfaitement sa place dans cette collégiale Notre-Dame et Saint-Laurent d’Eu, qui date pourtant du XIIIème siècle. Joyau de l’architecture gothique en Normandie, la collégiale possède l’une des plus vieilles charpentes de France, qui a pu être restaurée ces dernières années grâce à la Fondation du Patrimoine

Que de la lumière naturelle

Pour ce nouveau mobilier, l’artiste sculptrice Fleur Nabert a utilisé la technique du verre thermoformé, un verre qui est translucide mais pas transparent et qui laisse passer la lumière. Un long et précis travail de quinze mois a été nécessaire, avec près de 500 kgs de verre utilisés et 140 feuilles d’or pour obtenir ce résultat spectaculaire. L’artiste a notamment travaillé avec les ateliers Loire de Chartres (Eure-et-Loire) connus pour leurs activités autour du verre et du vitrail depuis trois générations. La matière verrière de ce mobilier permet de laisser passer la lumière naturelle, tout au long des saisons, quand l’éclat de l’or prendra sans doute le relais le soir. Car l’artiste n’a eu recours à aucun artifice électrique, tout est éclairé par la luminosité et l’architecture de cette collégiale gothique pluri-centenaire.

L’autel est orné d’une croix de résurrection et l’ambon d’ une colombe, symbole de l’Esprit Saint. A droite de l’autel, c’est une Vierge pleine de tendresse, qui se tient debout, en majesté, et entourée d’étoiles. Comme le veut le rituel liturgique, dans l’autel se trouvent des reliques, celles de Saint Nicaise, martyrisé dans le Vexin, au III e siècle, et qui y ont été scellées en présence du père Paul Vigouroux, chancelier du diocèse de Rouen, quelques jours avec la consécration de l’autel, célébrée le dimanche 17 septembre par Mgr Lebrun, archevêque des lieux. Pour découvrir ces très beaux éléments liturgiques, un film a été réalisé dans lequel l’artiste raconte ce qui l’a habité pendant cette création unique ainsi que les techniques utilisées pour ce résultat lumineux.

Tags:
Art sacréartisanatÉgliseLiturgienormandieSculpture
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement