Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 18 mai |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Ces mythes qui empêchent de partager sa foi

neighbors men talking

BearFotos | Shutterstock

Tom Hoopes - publié le 20/11/23

Si les croyants souhaitent témoigner de leur foi, ils se sentent souvent freinés par des idées reçues, les persuadant que le christianisme n'intéresse plus personne.

Le carême touche à sa fin.
N’oubliez pas Aleteia dans votre offrande de Carême,
pour que puisse rayonner l’espérance chrétienne !
Soutenez Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

“Pourquoi s’embêter à parler de Jésus aux autres ? Au XXIe siècle, les gens ont entendu parler du christianisme et ils l’ont rejeté. Ils croient désormais à la science plus qu’à la religion et vivent comme si Dieu n’existait pas.” Il vous est peut-être déjà arrivé de vous faire cette réflexion. Cependant, à en croire les statistiques, le christianisme continue à attirer et interpeller des personnes dans le monde entier. Voici quatre mythes qui empêcher souvent de partager sa foi.

1
Le déclin du christianisme se poursuit à grande vitesse

Même s’il est vrai que le nombre de catholiques est en train de diminuer en Europe, il augmente sur tous les autres continents. C’est ce qu’indique le rapport 2023 de l’agence Fides publié. L’augmentation des fidèles catholiques dans le monde a été de 1,17% en 2021 par rapport à 2020, soit un nombre total de catholiques de 1,38 milliard.

2
De nombreux baptisés sont des catholiques non-croyants

Świąteczne dekoracje w Nowym Jorku

De nombreux baptisés se déclarent non-croyants, détaille une récente étude de l’Ifop. Pourtant, toujours d’après cette étude, 53% d’entre eux reconnaissent tout de même allumer des cierges dans les églises, 35% disent fréquenter des sanctuaires ou des lieux de pèlerinage, 31% prient Dieu ou la Vierge Marie et 30% vont à la messe les jours de grandes fêtes. 

3
La jeune génération ne croit plus en Dieu

prevenir el agotamiento, burnout, cansancio

C’est tout le contraire ! Pour réaliser cela, il suffit de regarder le renouveau de la jeunesse catholique française, sans doute encouragé par les mouvements scouts, par les différents pèlerinages, par le développement de la musique chrétienne de jeunes groupes ou encore par des évènements comme les JMJ. Un sondage Ifop de 2021 montre ainsi qu’un Français sur deux, entre 18 et 34 ans, croit en Dieu.

4
C’est la faute des non-croyants s’ils ont abandonné la religion

PROTEST-WOMAN-shutterstock_1768715813

En réalité, la cause du déclin de la foi et de la pratique religieuse est aussi du fait des croyants eux-mêmes. Il est important, en effet, que chaque chrétien se demande s’il est un bon exemple, cohérent avec l’enseignement de Jésus, ou encore s’il est suffisamment missionnaire ou accueillant. La plupart des personnes côtoyées au quotidien sont en quête de Dieu et en quête de réponses. Alors, aux croyants de remplir leur vocation de prêtre, prohète et roi et d’annoncer la joie de l’Évangile.

Découvrez aussi les pensées des grands saints sur l’évangélisation :

Tags:
Évangélisation
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement