Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Paulo et Adriano, père et fils, mais aussi prêtre et diacre !

Padre Paulo e seu filho Adriano, diácono

Diocese de Novo Hamburgo, RS

Paulo (à gauche) et Adriano Müller.

La rédaction d'Aleteia - publié le 04/12/23

Au Brésil, Adriano Müller a été ordonné diacre permanent à l'âge de 63 ans dans le diocèse de Novo Hamburgo (sud du Brésil), le 15 novembre 2023. Il suit les traces de son propre père, Paulo, 87 ans et ordonné prêtre après le décès de son épouse.

À 63 ans, Adriano Müller est entré dans la grande famille des diacres permanents. Le 15 novembre, il a été ordonné en la cathédrale San Luis Gonzaga, à Novo Hamburgo, dans l’État brésilien de Rio Grande do Sul. C’est sous le regard de son père Paulo, qu’Adriano a reçu le sacrement de l’ordination diaconale. “Chaque jour est illuminé par Dieu, mais ce jour-là, le Saint-Esprit a rayonné”, témoigne le nouveau diacre permanent à ACI Prensa “Mon père est très heureux. La journée a été pleine de bonheur, à tel point que même les larmes nous sont venues aux yeux”, a-t-il ajouté. Paulo est autant plus fier que lui-même, aujourd’hui âgé de 87 ans, est… prêtre !

Ce père de quatre enfants a perdu son épouse en 1988. Une période particulièrement difficile pour la famille d’Adriano. “À la maison, la première question était : “Qu’allons-nous faire, Seigneur ? Comment allons-nous nous débrouiller sans notre mère ? ” Notre père était très triste”, se souvient le diacre. “Un jour, il [Paulo] est venu et m’a dit : “Mon fils, je vais étudier pour devenir diacre”, et j’ai répondu : “C’est super, papa, tu vas remplir encore plus ton cœur de Jésus””, déclare Adriano.

La grâce d’une double vocation

Mais cela ne suffisait pas : quelques temps plus tard, Paulo annonce vouloir devenir prêtre. Le 2 juin 1995, Paulo Müller est donc ordonné prêtre pour le diocèse de Novo Hamburgo. De son côté, Adriano mûrit le projet de devenir diacre à son tour. “Un jour, Jésus a touché mon cœur. Ce n’est pas qu’il n’était pas avec moi, car il était toujours avec moi, mais il m’a appelé à une mission avec plus de responsabilités.” Adriano commence par être ministre extraordinaire de la communion. Cette charge, prévue par le droit canonique (Can. 910§2), autorise les fidèles à suppléer aux ministres ordinaires de la communion que sont l’évêque, le prêtre et le diacre, pour porter l’Eucharistie aux malades.

Adrien reste ministre extraordinaire de la communion pendant 16 ans, puis en 2018, demande à devenir diacre permanent. Ce n’est qu’après la pandémie de Covid-19, et finalement en juillet 2023, qu’il achève ses études diaconales et peut enfin être ordonné. Prévue pour le mois de mai, l’ordination a été avancée à novembre par l’évêque de Novo Hamburgo, Mgr João Francisco Salm, en raison de la santé fragile du père Paulo.”Mon père a besoin d’oxygène, il a des problèmes respiratoires, et depuis le Covid il est très faible. Nous avions donc peur que dans peu de temps il ne soit plus là”, déclare le diacre. Lui-même est le père de deux enfants et le grand-père de trois petits-enfants. “J’aime ce que je fais, je consacre mon temps à Jésus”, déclare le diacre tout en ajoutant que “même si mon père est prêtre et moi diacre, les difficultés frappent aussi à notre porte. Il faut toujours avoir beaucoup de cohérence de vie chrétienne et beaucoup de sagesse pour affronter les tribulations.”

Tags:
BrésildiacreFamillePèresPrêtreVocation
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement