Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 22 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

L’architecte de Dieu bientôt béatifié ?

Antonio Gaudí

C messier/CC BY-SA 4.0 | Public Domain

Antoni Gaudi, architecte de la Sagrada Familia.

Cécile Séveirac - publié le 10/12/23

L'archidiocèse de Barcelone a annoncé samedi 4 décembre la création de l'Association canonique pour la canonisation d'Antoni Gaudí. Cette étape constitue une avancée décisive dans le processus de béatification de l'architecte de l'œuvre monumentale qu'est la Sagrada Familia.

L’architecte de la somptueuse Sagrada Familia serait-il en passe d’être béatifié ? C’est en tout cas ce que semble désirer l’archidiocèse de Barcelone, qui a donné une véritable impulsion à la cause de béatification d’Antoni Gaudí, déjà reconnu comme “serviteur de Dieu”. Le cardinal Juan José Omella, archevêque de Barcelone, a créé le 4 décembre 2023 l’Association canonique pour la canonisation d’Antoni Gaudí. Celle-ci succède à l’association civile chargée jusqu’ici de promouvoir sa béatification, formée en 1992 dans un contexte où le pape Jean Paul II avait encouragé la valorisation des laïcs.

La “positio” (dossier recensant l’ensemble des vertus d’un serviteur de Dieu) a donc été portée à la connaissance de la Congrégation pour la cause des saints, chargée de traiter “tout ce qui, selon la procédure établie, conduit à la canonisation des serviteurs de Dieu” (Pastor Bonus, Jean Paul II). Cette étape signe donc le début de la procédure pour la béatification de cet “architecte-moine”, dont l’œuvre architecturale spectaculaire aussi bien que sa grande piété marquèrent les esprits.

Une foi fervente

Né en 1852, Antoni Gaudí est considéré comme un monument de l’architecture moderniste catalane. Visionnaire dans son travail, fervent dans sa foi, il a laissé comme héritage la basilique de la Sagrada Familia de Barcelone, dont la construction a débuté en 1882 et est demeurée inachevée à sa mort, en 1926. Elle devrait être achevée 100 ans plus tard, en 2026. De son vivant, l’architecte se distinguait déjà aux yeux de ses contemporains. Il menait une vie de prière réglée comme sur du papier à musique, suivant un rythme quasi monacal, et faisait preuve d’une humilité absolue, fuyant honneurs et distinctions en dépit de son génie, allant même jusqu’à refuser d’être photographié. “Ne cherchez pas à glorifier l’homme, la gloire est pour Dieu”, l’entendit-on un jour répliquer à un journaliste.

Alors qu’il se rendait à l’église, comme quotidiennement, pour y prier et se confesser, il fut renversé par un tramway. Son apparence de mendiant fit qu’il ne fut pas immédiatement secouru par les gens alentours. Il mourut trois jours plus tard, à l’âge de 73 ans, alors même que sa carrière d’architecte était à son apogée.

[EN IMAGES] : Découvrez les avancées de la construction de la Sagrada Familia

Tags:
Béatification et canonisationsagrada familiaSaints
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement