Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Cette qualité à cultiver pour fortifier sa foi

CRECHE-CRIB-CHILD-shutterstock_1868595805

Shutterstock I kipgodi

Agnès Pinard Legry - avec I.Media - publié le 20/12/23

Le pape François a invité les chrétiens à vivre "l’étonnement", l'émerveillement devant la crèche lors de l’audience générale du 20 décembre. "Si, devant les mystères, je n’arrive pas à l’étonnement, ma foi est superficielle", a-t-il déclaré.

À quelques jours de Noël, le pape François a appelé les fidèles lors de l’audience générale du 20 décembre à vivre “l’étonnement”, l’émerveillement devant la crèche. “Si nous chrétiens, regardons la crèche comme une belle chose, comme une chose historique, même religieuse, et que nous prions, ce n’est pas suffisant”, a-t-il asséné en sortant de ses notes. Et de poursuivre : “Devant la naissance de Jésus, il faut […] l’étonnement. Si, devant les mystères, je n’arrive pas à l’étonnement, à l’émerveillement ma foi est superficielle, une foi d’informatique”. 

“Devant le caractère sacré de la vie et de l’être humain, devant les merveilles de l’univers, l’unique attitude adéquate est celle de l’émerveillement”, écrivait le pape Jean Paul II dans sa lettre aux artistes. “De cet émerveillement pourra surgir l’enthousiasme. […] Les hommes d’aujourd’hui et de demain ont besoin de cet enthousiasme pour affronter et dépasser les défis cruciaux qui pointent à l’horizon. Grâce à lui, l’humanité, après chaque défaillance, pourra encore se relever et reprendre son chemin”.

Une attitude qui se cultive

L’émerveillement ce n’est pas l’optimisme béat, rêveur et irréaliste. L’émerveillement est au contraire l’attitude qui consiste à contempler la réalité dans toute sa plénitude, à voir au-delà des apparences défigurées par le mal. Savoir s’émerveiller, c’est se rendre présent à la présence aimante de Dieu à travers tout ce que nous vivons. C’est regarder des choses et les personnes avec un cœur toujours neuf, sans être blasé ni lassé. C’est savoir s’étonner, accueillir la vie de chaque jour comme un cadeau. C’est rester pur de toute convoitise, de tout désir d’appropriation ou de domination. 

Sans émerveillement, l’homme souffre. Il reste sourd et aveugle à la beauté de la Création. Alors, à chacun de cultiver cette attitude d’émerveillement en faisant sienne, par exemple, la prière du psalmiste (Ps 8, 4-5) : “À voir ton ciel, ouvrage de tes doigts, la lune et les étoiles que tu fixas, qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui, le fils d’un homme, que tu en prennes souci ?”

Lors de l’audience générale, le pape François a également critiqué “la tentation de se divertir sans joie, se divertir en faisant du bruit alors qu’il n’y a pas de joie”. La naissance du Christ est au contraire une occasion de “vraie joie” car elle permet de toucher “la tendresse de Dieu, qui ne laisse pas seul, mais qui console”. Filant la métaphore, François a comparé la spiritualité de la crèche à “un petit puits d’où remonter la proximité de Dieu”. 

Découvrez aussi les plus belles citations des saints sur la joie :

Tags:
Audience généralePape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement