Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 17 juin |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Nicaragua : au moins 14 prêtres catholiques emprisonnés depuis le 20 décembre

Katolicki ksiądz trzyma złożone ręce

Calamity Jane | Shutterstock

Image d'illustration.

Kevin Tanguy - publié le 02/01/24

En seulement dix jours, plus d’une dizaine de prêtres catholiques ont été emprisonnés sur ordre du président Daniel Ortega. Le pape François a fait part de sa "profonde préoccupation" et invite "tout le peuple de Dieu" à une "prière insistante" pour le Nicaragua.

C’est une triste nouvelle pour la nouvelle année 2024. Depuis le 20 décembre, au moins 14 prêtres catholiques ont été arrêtés au Nicaragua. Mgr Isidoro Mora, évêque de Siuna, a été le premier à subir les foudres du président Daniel Ortega. La répression religieuse ne s’est même pas arrêtée le jour de la Saint-Sylvestre puisque le prêtre Gustavo Sandino est le dernier à avoir été interpellé à ce jour. 

Ces arrestations massives ont suscité la colère du pape François. Lundi, il a fait part de sa “préoccupation sur ce qui se passe au Nicaragua, où des évêques et des prêtres ont été privés de leur liberté”. Le Saint-Père a également rappelé aux familles des victimes et à “l’entière Église dans le pays” sa “proximité dans la prière”. Pour faire face à cette injustice, le souverain pontife invite “tout le peuple de Dieu” à une “prière insistante” pour le Nicaragua, en espérant “que l’on cherche toujours le chemin du dialogue pour surmonter les difficultés. Prions pour le Nicaragua aujourd’hui”. Une douzaine d’organisations d’opposants en exil ont également fait entendre leur indignation. Elles demandent à la communauté internationale d’endosser “une fois pour toutes sa responsabilité en matière de protection des droits de l’Homme au Nicaragua”.

Les catholiques ciblés par le pouvoir

Depuis l’accession au pouvoir de Daniel Ortega en 2007 les catholiques sont persécutés pour leur foi. En 2018, le dirigeant du pays a accusé les chefs religieux de soutenir ses opposants politiques dans ce qu’il considérait comme une tentative de coup d’État. S’en sont suivies des manifestations qui ont fait plus de 300 morts, selon l’ONU. Face à ces agissements, le pape François a qualifié de “dictature grossière” le gouvernement d’Ortega. Plus récemment, en février 2022, Monseigneur Rolando Alvarez a été condamné à 26 ans de prison pour trahison. Un acte de résistance alors que le religieux avait la possibilité de s’enfuir aux États-Unis.  

[EN IMAGES] : 2023, une nouvelle année de persécutions pour les chrétiens

Tags:
NicaraguaPrêtreprison
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement