Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Neuf prêtres ordonnés au Nicaragua malgré les persécutions

Pretres-Nicaragua3.jpg

Capture vidéo/ Facebook/ Arquidiocesis de Managua

Neuf jeunes nicaraguayens ont été ordonnés prêtres le samedi 6 janvier 2024, jour de l'Épiphanie, dans la cathédrale de Managua (Nicaragua).

Anne-Sophie Retailleau - publié le 08/01/24

Neuf prêtres ont été ordonnés à Managua, la capitale du Nicaragua, le 6 janvier 2024. Dans ce pays marqué par les persécutions, ces jeunes hommes qui font don de leur vie au Christ sont une promesse d'espérance pour l'Église du Nicaragua.

Malgré les persécutions, l’Église du Nicaragua est marquée par de beaux signes d’espérance. Depuis le samedi 6 janvier, jour de l’Épiphanie, l’archidiocèse de Managua, la capitale du pays, compte neuf nouveaux prêtres. Célébrée par le cardinal Leopoldo Brenes dans la cathédrale de Managua, la messe d’ordination a été diffusée en direct sur Facebook. On peut lire la joie touchante sur le visage de chaque nouveau prêtre, et l’émotion des familles au moment de prendre dans leurs bras leur fils ou leur frère dont la vie est désormais entièrement donnée à Dieu. Dans son homélie, Mgr Brenes a souligné que le sacerdoce est “une grâce de la part du Seigneur”, non “un pouvoir”, mais un “service”. Il a aussi exhorté les nouveaux prêtres à exercer leur ministère avec “humilité et simplicité”. 

Quatorze prêtres arrêtés depuis le 20 décembre

Pour chaque communauté ecclésiale, les ordinations sont toujours des moments empreints de joie, d’émotion, mais aussi d’une certaine gravité : celle de celui qui a conscience de livrer sa vie à Dieu, jusqu’au bout. Au Nicaragua, cette promesse prend une dimension particulière, et elle est plus que jamais le signe que la lumière du Christ est toujours victorieuse des ténèbres. Car ces neuf nouveaux prêtres ont choisi de donner leur vie au Christ, sachant qu’ils auront probablement à souffrir des nombreuses persécutions qui frappent les fidèles catholiques et le clergé au Nicaragua.

Depuis 2019, l’Église subit le joug de la persécution du régime de Daniel Ortega. Les prêtres sont souvent les plus exposés aux arrestations, brimades et intimidations. Depuis le 20 décembre, quatorze d’entre eux ont été arrêtés, en plus de deux séminaristes, et de l’évêque de Siuna, Mgr Isidoro Mora. Le seul tort de la plupart d’entre eux est d’avoir seulement osé mentionner dans leurs homélies le nom de Mgr Rolando Alvarez. L’archevêque de  Managua, incarcéré depuis le mois de février 2023, est devenu une figure de résistance au régime dictatorial d’Ortega et de sa politique de répression des libertés religieuses. 

Tags:
NicaraguaordinationPrêtresacerdoce
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement