Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 18 mai |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Corée : au nord Kim Jong rêve de guerre, au sud les catholiques prient pour la paix

CATHEDRALE-DE-SEOUL-shutterstock_423965569

Shutterstock I Nghia Khanh

Cathédrale de Séoul.

Agnès Pinard Legry - publié le 16/01/24

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a déclaré le 16 janvier que la Corée du Sud est le "principal ennemi" du Nord. Face au projet belliqueux et aux menaces du dirigeant nord-coréen, l’Église en Corée du Sud répond, inlassablement, par la prière et la paix.

Le carême touche à sa fin.
N’oubliez pas Aleteia dans votre offrande de Carême,
pour que puisse rayonner l’espérance chrétienne !
Soutenez Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Répondre aux menaces de guerre par un appel à la paix, au message de haine par un cri d’amour. “Si la République de Corée viole ne serait-ce que 0,001 mm de notre territoire, de son espace aérien ou maritime, cela sera considéré comme une provocation à la guerre”, a déclaré le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un ce mardi 16 janvier. Des propos doublés de la dissolution par la Corée du Nord de plusieurs agences œuvrant à la réunification avec la Corée du Sud. Dans ce contexte sombre et difficile, l’Église en Corée ne baisse pas les bras. Chaque mardi, les fidèles de la cathédrale de Séoul récitent en communion avec des catholiques de Corée du Nord à l’issue de la messe la prière de saint François d’Assise, “Seigneur, fais-de moi un instrument de ta paix”.

Cette initiative a été lancée en 1995 par le père Augustine C. Park, un prêtre coréen qui a longtemps exercé un service pastoral aux États-Unis. Alors qu’il se rendait à Pyongyang, il a fondé l’”Association des catholiques nord-coréens”, reconnue par le gouvernement de Pyongyang. L’objectif : que ce groupe situé en Corée du Nord récite en communion avec les fidèles de la cathédrale de Séoul la prière de saint François.

Chaque mardi à 19h

La messe du 9 janvier 2024 en la cathédrale de Séoul était ainsi la 1.400e célébrée depuis le lancement de l’initiative. La toute première messe de réconciliation a été célébrée le 7 mars 1995 par le cardinal Stephen Sou-hwan Kim, alors archevêque de Séoul et administrateur apostolique de Pyongyang. La tradition s’est poursuivie pendant 29 ans, tous les mardis à 19h, avec une brève interruption due à la pandémie.

Découvrez aussi les plus belles pensées des saints sur la paix :

Tags:
CoréePaix
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement