Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 24 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Pass culture : le spectacle Bernadette de Lourdes, populaire mais pas assez laïc ?

bernadette, lourdes, spectacle

Twin music

Eyma qui incarne Bernadette dans le spectacle.

Cécile Séveirac - publié le 31/01/24

Après avoir formulé un recours au mois de novembre contre la décision de l'académie de Versailles de lui refuser l'offre collective du Pass culture, la production de "Bernadette de Lourdes" est sans réponse. Roberto Ciurleo, co-producteur de la comédie musicale, en appelle à la nouvelle ministre de la Culture.

Roberto Ciurleo ne décolère pas. Alors que son spectacle, “Bernadette de Lourdes“, s’est vu refuser l’intégration au “Pass culture” pour atteinte à la laïcité, le recours formulé auprès de l’académie de Versailles est, à l’heure où nous écrivons ces lignes, resté lettre morte. “Nous avons fait notre recours le 13 novembre, il y a plus de deux mois, il est particulièrement bien documenté. Fait dans les règles de l’art, si je puis dire”, ironise le producteur. “Nous avons intégré toutes les pièces tendant à prouver que le spectacle ne fait en aucun cas du prosélytisme et revêt pleinement une dimension pédagogique : le script, les master class proposées aux écoles, une revue de presse complète de tous les médias qui ont apporté leurs critiques… Cela n’a servi à rien, nous sommes toujours dans le flou. On a la nette impression que l’académie laisse traîner ce dossier”, fustige-t-il encore. Entre 4.000 et 6.000 places bloquées pour les jeunes ont été annulées depuis le mois d’octobre, date à laquelle l’intégration au Pass culture a été refusée. Le recours gracieux est censé faire “l’objet d’une réponse expresse ou implicite” dans un délai de deux mois, mentionne ainsi le courrier envoyé par la commission de référencement au Pass culture de l’académie de Versailles. Dès lors, le silence de l’académie est considéré comme un refus définitif.

Le 13 octobre 2023, la comédie musicale qui retrace la vie de Bernadette Soubirous avait été exclue de l’offre collective ce Pass proposé par les ministères de la Culture et de l’Éducation nationale. Cet outil permet aux professeurs d’inscrire leurs élèves à des activités culturelles en groupe. En cause, selon la commission de référencement au Pass culture, un défaut de démarche pédagogique, mais aussi une entorse à la charte de la laïcité. Toutefois, aucun motif précis ne permet de déterminer précisément en quoi ladite charte n’aurait pas été respectée.

bernadette, lourdes, spectacle

Un appel au nouveau gouvernement

Alors que Rachida Dati a été nommée jeudi 11 janvier ministre de la Culture du gouvernement de Gabriel Attal, les équipes du spectacle espèrent que leur appel ne restera pas sans réponse. En arrivant à la tête du ministère, l’ex-maire du VIIe arrondissement de Paris avait déclaré vouloir “bâtir une nouvelle culture populaire pour tous”. Bernadette n’est-elle pas la figure populaire par excellence ? se questionne Roberto Ciurleo. Fille du peuple, aînée d’une fratrie de neuf enfants dont le père était un meunier ruiné, la petite bergère en sabots a su conquérir le cœur du monde entier, y compris celui des non-croyants. Une figure universelle, particulièrement parlante pour la jeunesse, rappelle le producteur. “Nous attendons des ministères de la Culture et de l’Éducation qu’ils constatent une anomalie dans la prise en charge de notre dossier et que nous ne faisons pas de prosélytisme”, déclare Roberto Ciurleo, qui dénonce même une forme de censure subversive. “Pour moi, c’est bien de la censure. Empêcher à des milliers d’élèves d’assister à ce spectacle sans motif fondé, parce qu’il raconte l’histoire de Bernadette… C’est totalement insensé”, se désole-t-il.

En dehors de cette restriction d’accès, le succès du spectacle Bernadette de Lourdes ne faiblit pas. “Nous affichons complet dans presque toutes les villes. L’idée n’est pas de se victimiser en disant que le spectacle est empêché de se développer, mais nous sommes révoltés qu’une partie du public, la jeunesse étudiante en l’occurrence, soit privée de représentations”, conclut Roberto Ciurleo. Contactés par Aleteia, l’académie de Versailles et les ministères de la Culture et de l’Éducation n’ont pas donné suite aux sollicitations de la rédaction.

Tags:
Bernadette Soubirouscomédie musicaleSpectacle
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement