Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 18 mai |
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Comprendre une église : le chœur, lieu de la célébration de l’eucharistie

CHOEUR-EGLISE-GODONG

Fred de Noyelle / GODONG

Le chœur de l'abbaye de Ganagobie.

Sophie Roubertie - publié le 05/02/24

Partie la plus sacrée d'une église, le chœur est l'espace central dans lequel est placé l'autel. S'y déroulent les rites de la célébration de l'eucharistie.

Le carême touche à sa fin.
N’oubliez pas Aleteia dans votre offrande de Carême,
pour que puisse rayonner l’espérance chrétienne !
Soutenez Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Dans une église, le chœur est la partie dans laquelle est situé le maître-autel (l’autel principal de l’église). Chœur vient du mot grec signifiant “ensemble de chanteurs”, car les chantres s’y plaçaient habituellement. Le terme est donc passé du nom donné à un groupe de chanteurs (des moines ou moniales), à un lieu, celui dans lequel ils chantent. Le chœur est situé à l’est de l’église, lorsque celle-ci est orientée, c’est-à-dire dirigée vers l’orient. 

Si l’église comporte un transept, le chœur se situe juste derrière. Sinon, il vient en prolongement de la nef. Lorsque la communauté des clercs est nombreuse (par exemple dans une abbaye), le chœur s’avance sur la croisée des transepts et empiète sur la nef. Jusqu’à sa disparition dans presque toutes les églises, le jubé assurait la séparation entre le chœur, réservé aux clercs, et la nef, dans laquelle se regroupent les fidèles. 

Un lieu sacré

Dans les basiliques civiles romaines une abside était souvent située au fond du bâtiment. Ce demi-cylindre surmonté d’un couvert arrondi permettait de placer le siège de l’empereur. Les premières églises chrétiennes ont repris cette forme, l’empereur cédant la place à l’évêque, celui-ci s’asseyant sur la cathèdre (lien vers l’article correspondant), les prêtres se plaçant de part et d’autre. 

Cette place éminente a été conservée car l’abside était aussi le lieu où était placé l’autel. Les églises ont ensuite longtemps maintenu une forme arrondie sur le mur du fond, même lorsque la cathèdre s’est déplacée sur un côté du chœur. Le chœur se prolonge donc souvent par une abside, mais peut aussi être fermé par un mur droit.

NOTRE-DAME-DE-TOUTE-GRACE-ASSY-TAPISSERIE-APOCALYPSE-GODONG-FR562980A.jpg
Célébration de la messe en l’église du plateau d’Assy, Notre-Dame de toute Grâce.

Suivant l’époque, le chœur est un espace plus ou moins réservé au clergé. Il a été de tout temps et reste toujours un lieu sacré dans lequel est célébrée l’eucharistie. Il est parfois confondu avec le sanctuaire, terme désignant précisément la partie du chœur située autour de l’autel. L’autel est ainsi le cœur du chœur. 

La présentation générale du Missel romain (PGMR), le texte en vigueur détaillant les usages liturgiques, précise que “le sanctuaire est le lieu où se dresse l’autel, où est proclamée la parole de Dieu, où le prêtre, le diacre et les autres ministres exercent leurs fonctions.”  et prévoit que ce lieu “se distingue du reste de l´église soit par une certaine élévation, soit par une structure et une ornementation particulières.” Une nécessité pour que les fidèles puissent suivre les offices de manière satisfaisante (autel signifiant d’ailleurs “élevé”). 

Tags:
Art sacréÉgliseEucharistieMesse
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement