Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 24 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Ardèche : cette église va être rasée… pour être (mieux) reconstruite !

EGLISE-DU-TEIL-GOOGLE-STREET-VIEW

GoogleStreetView

L'église Notre-Dame de l'Assomption du Teil (mars 2023).

Anne-Sophie Retailleau - publié le 06/02/24

Fragilisée par le séisme de 2019, l’église de la commune du Teil, en Ardèche, est en cours de démolition. Une nouvelle église doit être reconstruite à quelques mètres, dont l'ouverture est prévue pour Noël 2025.

Un événement douloureux mais porteur d’espérance. En Ardèche, la commune du Teil s’apprête à voir disparaître l’église Notre-Dame de l’Assomption, gravement endommagée par le séisme qui a touché la région en novembre 2019. Elle sera remplacée par une église flambant neuve, dont la construction devrait débuter en septembre 2024. Déjà en mauvais état avant le tremblement de terre, l’église construite à la fin du XIXe siècle n’a pas tenu le choc. “Une partie de la voûte de la nef s’est totalement effondrée, les pierres se sont décalées”, note auprès d’Aleteia le père Fabien Plantier, administrateur du diocèse de Viviers.

Les piliers ont même été fissurés jusqu’à 2,40 mètres de hauteur. “Au vu des dégâts, une restauration n’était pas envisageable, cela aurait coûté une fortune”, explique-t-il. Débutée le 5 février, la démolition de l’église devrait durer quelques semaines. “C’est le moment le plus difficile pour les gens”, souligne de son côté Pierre Grillet, un paroissien. “Les habitants espéraient que que l’église pourrait être restaurée, mais les dégâts ne sont pas réparables.”

nef.jpg
Une partie de la voûte s’est effondrée après le séisme.

Les pierres de l’église réutilisées

Pour autant, pas question de laisser les paroissiens orphelins de leur église. La commune manifeste très vite sa volonté de reconstruire l’édifice après sa démolition et les premiers plans sont rendus publics en 2023. En apparence, les deux églises n’ont rien à voir l’une avec l’autre : l’édifice néo-gothique du XIXe siècle laissera la place à une église de style moderne, construite à une vingtaine de mètres plus loin. Pourtant, l’église qu’ont toujours connue les Teillois ne disparaîtra pas complètement. Les traces de ses fondations seront préservées, en souvenir. “Il y a un très fort attachement des habitants à cette église, assure Pierre Grillet. L’église au milieu du village, ce n’est pas une légende ! C’est ce qui a balisé la vie des gens d’ici, qui s’y sont mariés, y ont fait baptiser leurs enfants.”

maquette.jpg
La nouvelle église du Teil

Les pierres de l’ancienne église serviront à reconstruire une partie de l’édifice, dont le clocher abritera les deux anciennes cloches. Les statues en bois doré, inscrites aux Monuments historiques, trouveront leur place à l’intérieur, tout comme les vitraux retaillés. “Deux baptistères sont aussi en cours de restauration, ajoute Pierre Grillet et du marbre présent dans l’ancienne église sera aussi réutilisé”. Le nouvel édifice devrait accueillir sa première messe à Noël 2025. Un vrai symbole d’espérance pour une commune très attachée à son patrimoine religieux. Une autre église du Teil, vieille d’un millénaire, a elle aussi été abîmée par le séisme et est en cours de restauration.

Tags:
ÉglisePatrimoine
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement