Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 21 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Lourdes : les mosaïques de Rupnik bientôt retirées ?

basilique lourdes fresques Rupnik

Sebastien Desarmaux / Godong | Ref:450

Porche de la basilique Notre-Dame du Rosaire orné des fresques du père Rupnik.

Cécile Séveirac - publié le 05/03/24

La décision du diocèse de Lourdes de faire retirer les mosaïques de la cité mariale, œuvres du père Rupnik accusé de graves abus sexuels et spirituels sur des religieuses de sa communauté, doit être prise au printemps 2024.

Le carême touche à sa fin.
N’oubliez pas Aleteia dans votre offrande de Carême,
pour que puisse rayonner l’espérance chrétienne !
Soutenez Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Les mosaïques du père Marko Rupnik pourraient bientôt disparaître de la façade extérieure de la basilique de Lourdes. Mgr Jean-Pierre Micas, évêque du diocèse de Lourdes et Tarbes, y réfléchit activement avec l’aide d’une commission spéciale formée à son initiative il y a un an, en mars 2023. Une décision qu’il qualifie de “très, très difficile à prendre” dans un entretien accordé à l’agence CNA. “Cela occupe mon esprit, ma prière et mon cœur chaque jour, surtout lorsque je rencontre des victimes d’abus”, a déclaré l’évêque. La décision de retrait ou de conservation des fresques devrait intervenir “au printemps”, confirme à Aleteia le sanctuaire de Lourdes.

Mgr Micas et la commission constituée spécialement à cet effet ont auditionné plusieurs victimes d’abus ainsi que des spécialistes de l’art sacré pour éclairer leur jugement, rapporte encore CNA. “Et nous avons reçu des lettres, des lettres, une pile de lettres – des gens très en colère parce que les mosaïques sont toujours là et d’autres très en colère à l’idée que nous puissions les retirer”, a témoigné l’évêque. Une décision d’autant plus difficile à prendre, selon Mgr Micas, que bien d’autres sanctuaires décorés des œuvres du père Rupnik ont les yeux rivés sur Lourdes. Mais “la décision que nous prendrons est prise pour Lourdes, et seulement pour Lourdes”, affirme-t-il. “Nous devons servir le message de Lourdes quel qu’en soit le prix.”

Accusations d’abus sexuels et spirituels

Les fresques de ce prêtre slovène mis en cause depuis novembre 2022 dans plusieurs affaires d’abus sexuels, psychologiques et spirituels ornent non seulement la basilique de Lourdes mais aussi de nombreux autres sanctuaires : Fatima, cathédrale de Nanterre, de Madrid, patronage du Bon-Conseil à Paris… Sans compter plusieurs églises paroissiales. Le père Rupnik est accusé d’avoir abusé de 41 femmes entre 1980 et 2000, accusations qui n’ont provoqué aucune poursuite pénale en raison de la prescription des faits. Sous enquête canonique, il a été définitivement exclu de la Compagnie de Jésus en juillet 2023. Il a par ailleurs été interdit de toute activité artistique publique.

Tags:
Abus sexuelsArt sacréArtsLourdes
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement