Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 18 juin |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Deux excellentes raisons d’aller à la messe chrismale

Messe chrismale, Pâques, Semaine Sainte

Claude TRUONG-NGOC / Diocèse de Strasbourg

Mathilde de Robien - publié le 24/03/24

Aller à la messe chrismale, durant la Semaine sainte, est une belle manière de manifester l’unité de l’Église et de soutenir les prêtres de son diocèse.

Non, la messe chrismale n’est pas réservée aux prêtres. Les fidèles sont vivement invités à participer à cette célébration qui a lieu une fois par an pendant la semaine sainte et au cours de laquelle l’évêque bénit les huiles saintes et consacre le Saint-Chrême. Généralement, la messe chrismale a lieu le Jeudi Saint au matin, mais pour faciliter la participation des fidèles, de nombreux diocèses la célèbrent un soir du début de la Semaine sainte, le lundi, le mardi ou le mercredi. Voici deux bonnes raisons de ne pas la rater cette année !

Manifester l’unité de l’Église diocésaine

La messe chrismale manifeste l’unité de la communauté diocésaine autour de son évêque. Elle est toujours célébrée en présence de ce dernier et a généralement lieu à la cathédrale. Tous les prêtres concélèbrent, vêtus de la couleur liturgique blanche qui évoque la joie, la pureté et la gloire de Dieu. C’est un moment fort de rassemblement pour le diocèse. Participer à la messe chrismale, c’est donc montrer son appartenance à l’Église, au niveau diocésain. Et la participation des fidèles donne à la messe chrismale sa dimension plénière. Car c’est “devant leur évêque et le peuple de Dieu” que les prêtres présents sont invités à renouveler leurs engagements et c’est aux fidèles que l’évêque demande instamment : “Et vous, mes frères, priez pour vos prêtres […]. Priez aussi pour votre évêque. ” L’Église est un corps, le Corps du Christ, où chaque membre est indispensable. C’est pourquoi la participation des fidèles est non seulement requise, mais indispensable pour rendre visible le Corps du Christ en son entier.

Soutenir les prêtres de son diocèse

La messe chrismale est, selon la volonté de Paul VI, une véritable fête du sacerdoce. Sacerdoce du Christ, qui offre son sacrifice sur l’autel de la Croix, mais aussi sacerdoce des évêques et des prêtres chargés de continuer son œuvre et d’annoncer l’Évangile. L’introduction de la messe, dans le Missel romain, met l’accent sur cet aspect de la célébration : “La messe chrismale, que l’évêque concélèbre avec des prêtres des diverses régions de son diocèse, […] doit être tenue pour l’une des principales manifestations de la plénitude du sacerdoce de l’évêque et le signe de l’étroite union des prêtres avec lui. ”

C’est pourquoi au cours de cette messe, prêtres et diacres renouvellent leurs promesses sacerdotales et diaconales, ainsi que l’engagement qu’ils ont pris le jour de leur ordination. Après son homélie, l’évêque pose trois questions aux prêtres et ces derniers y répondent par “oui, je le veux”. Ainsi, chaque année, les prêtres promettent de “vivre toujours plus unis au Seigneur Jésus, chercher à lui ressembler, renoncer à eux-mêmes, être fidèles aux engagements attachés à la charge ministérielle, célébrer les sacrements, annoncer la Parole de Dieu avec désintéressement et charité”.

Participer à la messe chrismale est donc une belle occasion de soutenir et prier pour tous les prêtres de son diocèse, afin qu’ils soient fidèles à leur engagement et qu’ils nous guident dans les pas du Christ.

En images, la beauté d’une messe chrismale :

Tags:
MessePâquesSemaine sainte
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement