Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 16 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Le conseil du Pape pour une journée vitaminée

SMILE

mimagephotography | Shutterstock

Anne-Laure Colin - avec I.Media - publié le 27/03/24

"Il n’y a pas de meilleur témoignage de l’amour du Christ que de rencontrer un chrétien patient", a déclaré le pape François lors de l’audience générale du 27 mars 2024. Il a décrit la vertu de la patience comme "une vitamine essentielle" pour "aller de l’avant".

Enfants capricieux, collègues irritants, décisions crispantes… Le quotidien est fait de nombreuses situations qui peuvent nous faire sortir de nos gonds. Lors de son audience générale du 27 mars 2024, le Pape a poursuivi son cycle de catéchèses sur les vertus en se penchant sur la “patience“. Notre époque n’appelle pas à la patience, au contraire. De plus en plus rapide, elle s’ingénie à tout obtenir le plus rapidement possible. Alors, dans ce monde, être patient c’est aller à contre-courant de la mentalité généralisée d’aujourd’hui, où dominent la précipitation et le “tout, tout de suite”, assure le pape François

Pour faire face à l’emballement de la société, le Pape appelle les fidèles à faire preuve de patience car “il n’y a pas de meilleur témoignage de l’amour du Christ que de rencontrer un chrétien patient”. Comme une vitamine, elle booste la journée, elle donne de l’énergie pour repartir vers l’avant car “la patience obtient tout”, assurait sainte Thérèse d’Avila.

Cependant cette vertu “n’est pas une nécessité” ni ne consiste “en une résistance stoïque à la souffrance”, a expliqué François. Il l’a décrite comme la réponse à “un appel” et “le fruit d’un amour plus grand”, faisant remarquer que les mots “patience” et “passion” avaient la même racine.

Apprendre la patience avec le Pape

La patience se cultive au fur et à mesure du temps à l’image d’un champ où germe doucement les grains de blé. Vertu de combat, elle s’arme contre la colère et aide à repartir après l’échec. Pour apprendre à ne pas être impatient, le pape François livre aux fidèles deux conseils. Il encourage à la demander à l’Esprit saint et à présenter à Dieu dans la prière les “personnes les plus gênantes” en lui demandant de l’aide pour apprendre à les “supporter”. Pour apprendre à regarder les autres “avec compassion”, le Pape a aussi encouragé à “élargir son regard” en ne le limitant pas à ses propres difficultés.

S’il faut se confier dans nos prières, il y a aussi un travail essentiel du corps. Couper le stress ou bien dormir permet de recharger les batteries physiques et d’être plus disponible à ceux qui mettent la patience à rude épreuve.

Prendre exemple sur le Christ

François confie aussi l’exemple ultime de cette vertu de patience. En cette Semaine sainte, le Christ, dans son amour infini, va se livrer à la violence des hommes. Sans plaintes, sans haine, Jésus accepte “avec douceur d’être arrêté, giflé et injustement condamné”, puis qu’il “supporte les insultes, les crachats et les flagellations” avant de devoir porter sa propre croix. Pour prendre exemple sur sa patience, le pontife a encouragé à “contempler le Crucifié” lors des célébrations du Vendredi saint.

La patience de Dieu est “étroitement” associée à l’amour, a souligné le pontife, rappelant que c’est cette vertu que saint Paul choisit pour commencer son ‘Hymne à la charité’. Non seulement la “patience infinie” de Dieu “propose le pardon”, mais elle “persévère” malgré toutes les difficultés, a-t-il souligné.

Tags:
Audience généralePape FrançoispatienceVertus chrétiennes
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-2.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement