Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 09 décembre |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Inde : les évêques du Kerala s’inquiètent d’une éventuelle disparition des chrétiens

INDIA

Shutterstock | Talukdar David

Agnès Pinard Legry - publié le 16/08/21

Au Sud de l’Inde, dans l’État du Kerala, les évêques ont fait part de leur inquiétude concernant le "déclin drastique" de la population chrétienne dans cette zone.

Les chrétiens du Kerala vont-ils disparaître ? Situé dans le sud de l’Inde, cet État comptait dans les années 1950 un peu plus de 24% de chrétiens. En 2011, ils n’étaient plus que 18%, d’après un dernier recensement. « Il y a cinquante ans, les chrétiens de l’État représentaient un quart de la population totale, mais maintenant nous sommes sur un déclin drastique », s’est ainsi alarmé le père Jacob G. Palackappilly, secrétaire général adjoint de la conférence épiscopale du Kerala, auprès de UCA News. « Si cette tendance se poursuit, la communauté chrétienne du Kerala sera bientôt confrontée à une réelle menace de disparition dans l’État. » 

2,3% de chrétiens en Inde

Face à cette menace de disparition, les évêques appellent les familles catholiques… à avoir plus d’enfants. Le diocèse de Pala de l’Église syro-malabar de rite oriental a ainsi récemment annoncé d’aides pour les familles catholiques ayant quatre enfants ou plus. Par exemple, le diocèse a promis 1.500 roupies (un peu plus de 17 euros) chaque mois aux couples mariés en 2000 ou après et ayant quatre enfants ou plus, ainsi qu’une aide pour financer les études supérieures pour le quatrième enfant et les suivants.

Pour mémoire, l’Inde compte plus de 1,3 milliard d’habitants dont 2,3% sont de confession chrétienne. Tandis que le gouvernement mène régulièrement des campagnes afin d’encourager les familles à avoir moins d’enfants, les évêques du Kerala se défendent d’une quelconque opposition à la politique menée. « L’appel des évêques aux grandes familles catholiques ne doit pas être interprété comme un défi à la politique nationale de population », reprend le prêtre. « C’est pour le bien d’une communauté en déclin ».

Tags:
ChrétiensIndeLiberté religieuse
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement