Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Dans quelle langue Jésus a-t-il célébré la première messe ?

TABLEAU-LA-CENE-LE-TINTORET

Domaine public

"La dernière Cène", du Tintoret.

Philip Kosloski - publié le 01/09/21 - mis à jour le 06/10/23

Jésus a très certainement célébré la première messe, la Cène, dans sa langue maternelle, l'araméen.

Pour les catholiques, la Cène est vue comme l’institution officielle de l’Eucharistie et donc de la messe. La messe est aujourd’hui célébrée dans de nombreuses langues. Mais il est probable que le Christ l’ait inaugurée en araméen, sa langue maternelle.

En Palestine, au premier siècle, trois langues étaient parlées : l’araméen, le grec et l’hébreu. Elles différaient selon les groupes et les fonctions. L’hébreu était surtout employé par les prêtres et les dirigeants religieux. En réalité, peu de gens ordinaires le pratiquait. Dans l’évangile de Luc, on apprend que Jésus le pratique lorsqu’il lit un parchemin à la synagogue (Lc 4, 16-30). Mais la plupart des disciples étant illettrés, ils ne pouvaient sans doute ni le lire ni le parler.

Parmi les nombreuses traditions liturgiques actuelles de l’Église, on utilise encore l’araméen dans le rite maronite. L’éparchie de saint Maron décrit la célébration ainsi :

“La liturgie maronite est la première liturgie développée à Antioche en araméen après le temps des apôtres […] Les langues employées dans la liturgie maronite sont d’origines syro-araméennes antiques et s’appliquent à des moments spécifiques. Le trisagion, et le Qadishat aloho, sont récités à l’approche de l’autel ainsi que pendant la consécration du pain et du vin.”

Entendre la liturgie dans la langue maternelle du Christ est une expérience unique qui rapproche un peu plus de la Cène.

Les dix plus belles représentations de la Cène :

Tags:
ceneJésuslanguesMesse
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement