Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 24 avril |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

“Il faut répondre aux problèmes bioéthique en évitant de faire l’autruche”

POPE-CYPRUS-GREECE-AFP

Photo by ANDREAS SOLARO / AFP

Pape François - publié le 09/03/22

Dans son intention de prière du mois de mars 2022, le pape François appelle les croyants à répondre sans "faire l’autruche" aux problèmes bioéthiques posés par les progrès de la science. "La dignité humaine et le progrès doivent aller de pair, de manière harmonieuse", explique-t-il.

“La dignité humaine ne doit pas payer le prix du progrès”, déclare le pape François dans sa vidéo d’intention de prière du mois de mars 2022, rendue publique ce 8 mars. Il défend en particulier le sort des embryons humains, qui ne sont pas “du matériel jetable”.

Dans ce message mensuel d’intention de prière – dont la sortie a été retardée d’une semaine pour donner la priorité à la Journée de jeûne pour l’Ukraine le 2 mars – le pontife invite les chrétiens à répondre sans “faire l’autruche” aux problèmes bioéthiques posés par les progrès de la science.

Ne pas traiter les embryons comme des déchets

“Il ne s’agit pas de ralentir le progrès technologique. Non”, se défend François. Mais il souhaite que celui-ci n’empiète pas sur la dignité humaine. “La dignité humaine et le progrès doivent aller de pair, de manière harmonieuse”, plaide-t-il. 

Le chef de l’Église catholique prend par ailleurs la défense des embryons humains, qui “ne peuvent pas être traités comme du matériel jetable ou comme des déchets”. Et d’appeler à ne pas “laisser le profit économique conditionner la recherche biomédicale”. 

Face aux nouveaux défis de la bioéthique, les chrétiens doivent toujours promouvoir la défense de la vie par la prière et l’engagement social.

François invite alors à s’unir à sa prière “pour que, face aux nouveaux défis de la bioéthique, les chrétiens promeuvent toujours la défense de la vie par la prière et l’engagement social”.  Le pape François, souligne le père Frédéric Fornos, directeur international du Réseau mondial de prière du pape, dans un communiqué, “ne cesse d’insister sur la nécessité d’un plus grand discernement” en matière de bioéthique, sans se laisser influencer par “des logiques de marché qui n’ont pas de limites”.

Infographic-TPV-3-2022-FR-Pour-une-reponse-chretienne-aux-defis-de-la-bioethique.jpg

Tags:
BioéthiquePape Françoisvie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement