Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Clairvie, Jeanne d’Arc 2023 : “Enfiler son armure un jour, c’était mon rêve”

Fêtes Johanniques 2023

© Association Orléans Jeanne d’Arc

Clairvie Quesne, 16 ans, entourée de ses deux pages, Maximilien et Théophile

Cécile Séveirac - publié le 28/01/23

La ville d’Orléans et l’association Orléans Jeanne d’Arc ont dévoilé le 23 janvier le visage et le nom de la jeune fille qui incarnera la Pucelle d’Orléans lors des fêtes johanniques, prévues du 29 avril au 8 mai 2023. Clairvie Quesne, 16 ans, semblait tout simplement faite pour ce rôle.

Clairvie Quesne n’est autre que le visage de la future Jeanne d’Arc. Tout juste âgée de 16 ans, la jeune fille a été choisie parmi dix prétendantes par l’association Orléans Jeanne d’Arc le 23 janvier 2023 pour figurer la sainte patronne de la France lors des fêtes johanniques d’Orléans. Petite dernière de sa fratrie, Clairvie étudie en seconde au lycée au Saint-Charles et multiplie ses engagements associatifs. Seconde de patrouille dans son groupe de scouts unitaires de France, visite des personnes âgées de la maison de retraite Nazareth, mais aussi bénévole au sein de l’association Magdalena à Saint-Laurent qui s’occupe des plus démunis… Rien ne semble arrêter la jeune fille. 

Pour elle, Jeanne d’Arc, c’est une évidence. “J’ai toujours défilé dans le cortège johannique”, se souvient-elle, “enfiler son armure un jour, c’était mon rêve, alors j’ai présenté ma candidature.” Un rêve entretenu avec son grand-père, lui aussi passionné par l’histoire de la Pucelle. “Mon grand-père m’a transmis trois passions : Dieu, la France et Jeanne d’Arc. Je me suis toujours sentie très proche d’elle”, explique Clairvie à Aleteia. 

Fêtes Johanniques 2023

Ce rôle, c’est à la fois un honneur et un défi. “Je voulais vraiment que ce rôle puisse m’aider à témoigner auprès des jeunes de mon âge de ce que représentent Dieu et l’Église dans ma vie.” Jeanne d’Arc, c’est à la fois la sainte et l’héroïne, “elle peut parler à tout le monde, même ceux qui ne sont pas croyants”, estime Clairvie. “À titre personnel, elle m’inspire beaucoup quotidiennement”, avoue-t-elle. “C’est un exemple par les vertus qu’elle incarne : sa piété, son courage et sa persévérance, sa charité… Je la prie beaucoup, un peu comme elle priait sainte Marguerite” (l’une des voix qu’entendait Jeanne, avec saint Michel et sainte Catherine d’Alexandrie, ndlr). 

Sur les pas de Jeanne 

Clairvie marchera dans les pas de Jeanne accompagnée de ses deux pages : Maximilien de Rochefort et Théophile Joinneaux. Les trois jeunes gens se préparent à effectuer deux pèlerinages sur les traces de la sainte : Domrémy, Reims, Rouen, et Compiègne en février; Chinon et Sainte-Catherine-de-Fierbois en avril. “Je vais aussi devoir apprendre à monter à cheval”, déclare la jeune fille, “je vais prendre des cours d’équitation avec le 12ème régiment de cuirassiers”. Régiment dont elle est désormais la marraine.

Les fêtes johanniques :

Les fêtes johanniques commémorent la libération d’Orléans par Jeanne d’Arc en 1429, alors que la ville était sous le joug anglais depuis 1428.
Elles auront lieu du 29 avril au 8 mai 2023, et accueillent chaque année près de 100.000 visiteurs.

Tags:
Jeanne d'ArcSaints
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement