Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 26 mai |
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Trois façons très simples d’aider les victimes du séisme en Turquie et en Syrie

TURKEY QUAKE

ILYAS AKENGIN | AFP

Agnès Pinard Legry - publié le 08/02/23

Les images de désolation de la Turquie et de la Syrie ravagées par un séisme lundi 7 février poussent à agir. Voici trois pistes concrètes pour soutenir les victimes du séisme en Turquie et en Syrie.

Selon un bilan encore provisoire, le séisme qui a ravagé le sud de la Turquie et le nord de la Syrie lundi 6 février a déjà fait près de 11.000 morts et d’énormes dégâts matériels. Les conditions de froid et d’insalubrité laissent craindre un bilan bien supérieur, d’autant plus que certaines localités sont hors de portées des secours compte tenu de la destruction des axes routiers. Face à cette dramatique catastrophe, difficile de rester indifférent. Voici trois manière de soutenir les victimes du séisme en Turquie et en Syrie depuis la France.

Dons financiers

Dans les heures qui ont suivi le séisme et alors que de violentes répliques étaient encore ressenties, de nombreuses associations ont annoncé le déblocage de fonds d’urgence et le lancement de campagnes de dons spécialement dédiés à la Turquie et la Syrie. Face à l’urgence de la situation, l’Œuvre d’Orient a débloqué un fonds d’aide d’urgence afin de fournir des ravitaillements de première nécessité ainsi que des couvertures à la ville syrienne d’Alep.

Tandis que l’Église sur place accueille les victimes en ouvrant les évêchés, églises et salles de classes, l’Aide à l’Église en détresse (AED) a également déclenché une aide d’urgence pour soutenir les Syriens. L’ONG Medair, portée par les valeurs de l’Évangile et qui agit aux quatre coins du monde dans les situations de crise, est également sur le front. Alors que les sauveteurs luttent contre la montre pour sauver les survivants piégés dans les décombres, des milliers de personnes se retrouvent à la merci de conditions hivernales difficiles, l’ONG, présente sur place avant le séisme, a également lancé un appel aux dons.

S’informer

Les images qui circulent sont dures et violentes. Cette violence s’accompagne bien souvent d’un sentiment d’impuissance et de révolte. Mais tomber dans l’indifférence quant à la détresse de millions de personnes n’est pas la réponse. À la suite du Christ, à chacun de faire sienne la souffrance de son frère, de sa sœur. Et s’informer y contribue. Il s’agit donc d’avoir une relation ajustée à l’actualité en choisissant bien ses sources d’information.

Prier

Les événements dramatiques que sont les catastrophes naturelles peuvent donner lieu à un sentiment d’injustice et de révolte contre Dieu. Pourtant, c’est bien vers Dieu que se tournent nos cœurs dans la douleur et l’épreuve. Alors que le pape François a exprimé ce mercredi 8 février à l’issue de l’audience générale sa compassion pour les victimes du tremblement de terre en Turquie et en Syrie, il a exhorté les fidèles à se tourner vers Marie pour lui demander de venir en aide aux victimes et aux secouristes.

Tags:
Chrétiens en SyrieSolidaritéTurquie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement