Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 juin |
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Franjo dans le confessionnal du père Matthieu

Pere-Matthieu-Franjo-Le-Confessional-capture-YouTube.jpg

capture écran YouTube

Bérengère Dommaigné - publié le 11/06/23

Le père Matthieu a lancé sur YouTube une nouvelle série, Le Confessionnal où il "confesse" des personnalités. Cette fois, c'est l'humoriste Franjo qui s'est prêté au jeu et offre un joli moment de modestie et de sincérité, où Dieu n'est pas loin.

Depuis plusieurs semaines maintenant, le père Matthieu propose un nouveau format sur sa chaine YouTube, Le Confessionnal, où il interview des personnalités du moment, notamment sur leur Foi ou leur rapport à Dieu. Toujours avec les codes des réseaux sociaux, le père Matthieu essaye ici de faire ressortir la richesse d’une personnalité, et dans une moindre mesure, son lien avec l’Église.

Après Gad Elmaleh en premier invité le 17 mai dernier, suivi de quelques autres, c’est l’humoriste Franjo qui s’est prêté au jeu des questions intimistes. François-Joseph, dit Franjo, s’est fait connaitre pendant le confinement de 2020 avec des vidéos hilarantes où il remettait en cause les absurdités de la situation, mais toujours avec humour et bienveillance. Un succès fulgurant, qui fait que l’humoriste aujourd’hui remplit les salles et le nombre de vues sur les réseaux, ce qui ne lui monte pas à la tête bien au contraire. Comme il le confie ainsi au père Matthieu, il ne recherche pas le succès ni la richesse mais le bonheur dans la vie. Jusqu’à vouloir être prêtre ? demande en plaisantant le prêtre. “J’ai la phobie de l’appel de Dieu, pourvu que je n’ai pas de réseau”, plaisante à son tour l’humoriste, qui avoue entre les lignes tout de même sa profondeur et sa maturité.

Il confie encore que sa mère lui rappelle sans cesse une phrase qui résume bien sa façon de vivre : “à quoi ça sert de gagner le monde si t’en viens à perdre ton âme”. Cette phrase le suit et guide sa vie, confie-t-il ainsi avant de demander naïvement si c’est un apôtre ou un journaliste de l’époque qui l’a prononcé. “Non c’est l’influenceur en chef, le big boss”, répond encore le père Matthieu, “Jésus himself”. Un échange plein d’humour et de gentillesse, qui permet de découvrir l’humoriste sous un autre angle, à voir pour les fans et les autres.

Tags:
ConfessionInternetYouTube
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement