Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 14 juin |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Les franciscains bientôt expulsés du Nicaragua ?

IL252128B-edited.jpg

Philippe Lissac I Godonfg

Photo d'illustration d'un franciscain.

Agnès Pinard Legry - publié le 27/10/23

Le gouvernement de Daniel Ortega, au Nicaragua, a fait savoir le 24 octobre que la personnalité juridique et l’enregistrement de plusieurs institutions, dans celle des franciscains, n’étaient désormais plus reconnus dans le pays. Les religieux vont devoir quitter le pays et leurs biens vont être confisqués.

Quand s’arrêteront les persécutions contre l’Église catholique au Nicaragua ? Le gouvernement de Daniel Ortega a annoncé mardi 24 octobre l’annulation de la personnalité juridique et donc de l’enregistrement de 25 institutions, dont celle des franciscains et de plusieurs organisations chrétiennes.

Parmi les raisons invoquées par la dictature pour justifier la suppression de ces organisations, il est indiqué qu’elles n’auraient pas publié leurs états financiers ni leurs conseils d’administration. Le texte, signé par la ministre de l’Intérieur, María Amelia Coronel Kinloch, précise que les biens meubles et immeubles de ces organisations passeront entre les mains du gouvernement du Nicaragua, par l’intermédiaire du Bureau du procureur général de la République.

58 ans de présence dans le pays

Ce qui arrive aux franciscains, dont la présence au Nicaragua remonte à plus de 58 ans, n’est pas sans rappeler le triste sort réservé aux jésuites fin août 2023 ainsi qu’aux missionnaires de la charité qui avaient été expulsées du pays en juillet 2022, leurs activités ayant été jugées “illégales” par le Parlement.

Au pouvoir depuis 2007, Daniel Ortega a été réélu en 2021 après un scrutin extrêmement controversé. Dès 2018, l’Église catholique fut considérée par le gouvernement comme un soutien majeur à l’opposition après avoir appelé à la cessation des violences et abrité des manifestants des les églises. Depuis, de nombreux actes d’intimidation et de vexation contre les catholiques au Nicaragua ont été recensés : expulsions de communautés religieuses et de prêtres ou d’évêques, à l’image de Mgr Alvarez, fermeture d’universités catholiques, interdiction des processions… à tel point que le Nicaragua est entré pour la première fois dans l’Index mondial de persécution 2023 de l’ONG protestante « Portes Ouvertes ». L’Amérique latine devient ainsi la région du monde où la persécution des chrétiens augmente le plus en 2023.

Tags:
NicaraguaPersécutions
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-POP.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement