Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 22 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Quelle résolution spi pour 2024 ?

2024, nouvelle année, résolutions

Shutterstock

Stéphanie de Lachadenède - publié le 03/01/24

Au seuil d’une nouvelle année, il est de coutume de prendre des résolutions. Et si, pour changer, nous pensions celle qui s’ouvre comme la continuité de la précédente, dans le prolongement du chemin de l’Avent ?

Quelles résolutions prendre pour 2024 ? Essayons, pour commencer, d’aborder cette nouvelle année non pas comme une rupture pour un nouveau départ, mais plutôt comme une continuité. Appuyons-nous sur ce que l’Avent nous a réappris à vivre et sur ce que l’incarnation du Sauveur nous dit de la bonté de Dieu. Continuons de cheminer avec ceux qui nous ont accompagnés pendant l’attente de Noël. Jean-Baptiste, par exemple, qui prépare inlassablement les chemins du Christ, nous rappelle de faire toujours plus de place en nous, pour accueillir ce Dieu qui se fait tout petit pour mieux nous rejoindre dans notre propre petitesse. Faisons ainsi de nos cœurs le berceau qui reçoit l’enfant Jésus, afin que celui-ci demeure en nous toujours.  

Dans sa confiance absolue

Souvenons-nous, que c’est une mangeoire qui accueillit le divin enfant et que nous ne serons jamais indignes de le recevoir tant que notre cœur l’appellera. C’est tout ce qu’il attend pour se laisser connaître. Devenons comme Jean-Baptiste. Faisons nôtre et relayons cette voix qui crie dans le désert afin d’ouvrir des failles dans le monde et dans les cœurs. Ce sont les interstices par lesquels passera la lumière. 

Suivons Marie aussi dans sa confiance absolue dans le Seigneur. Recevons la foi sans taches du petit enfant qui trouve en son père toute joie, tout amour et toute justification. Attendons tout de lui, acceptons tout de lui, remettons tout entre ses mains, convaincus que les sentiers sur lesquels il nous fait cheminer mènent tous vers le Bien. Retrouvons la confiance et la paix de l’homme qui, au jardin d’Eden, pouvait entendre sans crainte la voix de Dieu se promenant à la brise du jour. 

Ce pas de plus

Alors peut-être, envisageons ce pas de plus dans nos routes vers Dieu avec toujours en tête, l’idée que la confiance que nous lui accordons est cruciale à ses yeux. Nous souvenir à quel point celle-ci le réjouit. Redevenons l’enfant éperdument confiant qui s’en remet à lui en toute occasion. Imitons Jésus, Fils de Dieu, afin que — audacieuse espérance — le Père dise un jour de nous : “Tu es mon Fils bien aimé, en toi je trouve ma joie !”

Tags:
nouvel anPrièrerésolutions
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement