Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 18 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Apprendre à prier avec Benoît XVI : “Louer Dieu avec les psaumes”

livre de psaume

Pascal Deloche / Godong

Jean-Michel Castaing - publié le 16/03/24

Pour nourrir l’"Année de la prière", Aleteia propose une série "Apprendre à prier avec Benoît XVI", inspirée par les catéchèses du pape théologien consacrées en 2011 à "l’homme en prière". En mettant des mots sur notre louange, nos supplications et nos remerciements, les psaumes transforment notre être intérieur. Ils nous rendent peu à peu semblables à Celui qui pria avec eux : Jésus-Christ. (6/10)

Après s’être arrêté sur les figures les plus prestigieuses de l’Ancien Testament pour illustrer ses enseignements sur la prière (Abraham, Jacob, Moïse, Élie), Benoît XVI aborde dans l’audience du 22 juin 2011 le livre par excellence de la prière : les Psaumes. Le Pape constate en premier lieu que ce livre traite de toutes les situations rencontrées par les hommes : souffrance, désir de Dieu, sentiment de culpabilité, bonheur, abandon et confiance en Dieu, solitude. Aucune expérience, aucune facette de l’existence, collective ou personnelle, n’est ignorée des prières de ce livre de la Bible. La diversité des situations à laquelle renvoient ses prières en fait un compagnon de route pour tous les hommes, sans exception.

Supplique et louange 

Cependant, au milieu de cette multiplicité, Benoît XVI souligne que deux thèmes majeurs reviennent de façon récurrente dans le Psautier : la supplique et la louange. Le psalmiste appelle Dieu au secours dans d’innombrables psaumes. Dans d’autres prières, il loue le Seigneur pour le salut reçu ou bien pour la beauté de la création ou d’autres motifs. Il n’est pas difficile de nous approprier ces deux types de prière, car nous aussi quêtons du secours auprès du Seigneur au long de notre existence et, dans d’autres circonstances, ressentons le désir de lancer remerciements et louanges à Celui que nous savons être le dispensateur de bienfaits. Plus profondément, Benoît XVI observe que supplique et louange, loin de s’opposer, s’attirent mutuellement. La supplique implique la certitude que Dieu répondra à notre demande d’aide et cela ouvre à la louange. Celle-ci, de son côté, en faisant mémoire du secours reçu, est une prière dans laquelle l’orant reconnaît sa condition précaire qui a été à la base de sa supplication. 

Une école de prière pour tous

Par ailleurs, Benoît XVI insiste sur le fait que les psaumes sont une école de prière pour la simple raison que c’est Dieu lui-même qui les a inspirés. Dieu  nous apprend à Le prier en mettant en nous les mots qui toucheront son cœur ! De plus, le Saint-Père note que les prières des psaumes, parce qu’elles ne sont pas insérées dans une trame narrative et ne sont pas mises dans la bouche d’un personnage historique, peuvent plus facilement devenir la prière de tout monde. Avec la Psautier, Dieu enseigne l’art de prier à toute l’humanité ! 

Surtout, le pape remarque que les psaumes nous révèlent Qui est le Seigneur auquel nous nous adressons par eux. En effet, en nous apprenant à entrer en relation avec Dieu par la parole, le psalmiste inspiré nous révèle de façon indirecte l’identité de Celui qui est son interlocuteur, de Celui à qui il adresse sa supplique ou sa louange. Le Psautier, Parole de Dieu, est un livre de révélation au même titre que les autres écrits de la Bible.

Prier les psaumes avec Jésus et en lui

Enfin, Benoît XVI nous enseigne que les psaumes nous permettent de mieux connaître Jésuset son élan filial vers le Père. En effet, le Nouveau Testament renferme beaucoup de paroles des psaumes. Rien d’étonnant à cela quand on sait que Jésus a prié avec eux. Aussi, le chrétien du XXIe siècle qui désire faire siens les sentiments de Jésus n’aura-t-il qu’à prier avec le livre des Psaumes pour cela. Il sera assuré de prier le Père avec et en Jésus. Par-là, le croyant donnera une profondeur nouvelle à ses supplications à Dieu, en même temps que lui seront révélées les profondeurs de l’être filial du Fils unique de Dieu qui s’adressa à son Père avec les mots mêmes du Psautier. 

Plus qu’une école de prière, le Psautier est surtout un propagateur de ferveur spirituelle. Car en nous conformant toujours plus au Christ qui les a priés avant nous, ils renforcent du même coup notre élan vers Dieu parce qu’ils nous unissent toujours plus à Celui qui est l’Orant et l’Adorateur parfait : Jésus-Christ. À ce titre, les psaumes, inspirés par l’Esprit de Dieu, nous entraînent dans une dynamique spirituelle sans fin. À ce propos, Benoît XVI remarque que le titre que la tradition juive a donné au livre du Psautier est Tehillim, ce qui se traduit par “Louanges”. Le Psautier, si divers et multiforme soit-il, est en fait un livre de louanges qui enseigne à rendre grâce, à célébrer la grandeur et la bonté du Seigneur. Voilà pourquoi quand le croyant entre dans sa dynamique spirituelle, il ne la quitte plus parce que le Psautier a fait plus que lui enseigner les mots et la pratique de la prière : il a changé son être de telle sorte que la prière jaillit de lui comme de l’intérieur. 

Tags:
enseignementLouangePape Benoît XVIPrièrePsaume
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement