Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Séisme en Turquie et en Syrie : dans l’horreur du chaos, la solidarité s’organise

Earthquake-hits-Turkey-and-Syria-AFP

BAKR ALKASEM | AFP

Cécile Séveirac - publié le 08/02/23

Alors que la Turquie et la Syrie se trouvent dans une situation critique depuis le séisme qui a ébranlé les deux pays le 6 février, la solidarité s’organise.

Le carême touche à sa fin.
N’oubliez pas Aleteia dans votre offrande de Carême,
pour que puisse rayonner l’espérance chrétienne !
Soutenez Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Le temps est compté pour les rescapés du séisme meurtrier qui a frappé la Turquie et la Syrie lundi 6 février. Des secouristes parviennent encore à retrouver des survivants dans les décombres, même si leurs chances de survie s’amenuisent. Le bilan, lui, ne cesse de s’alourdir et dépasse désormais les 11.200 morts.

De nombreux pays ont répondu à l’appel à l’aide d’Ankara dès les premières heures du drame. Le président Erdogan a notamment affirmé que 45 pays ont proposé leur aide, malgré des relations diplomatiques parfois tendues. Certains ont envoyé des équipes de secours pour permettre le sauvetage des personnes ensevelies. La France de son côté a envoyé 139 secouristes de la Sécurité civile à destination de Kahramanmaras, épicentre de la première secousse en Turquie. L’Union européenne a elle aussi directement réagi en mobilisant une trentaine d’équipes de recherche et de sauvetage ainsi que des équipes médicales. 

En Syrie, la situation est encore plus complexe. L’aide humanitaire est acheminée dans les zones sinistrées à travers un seul point de passage, depuis la Turquie, mais la route qui mène à ce passage a été endommagée, ce qui perturbe temporairement les opérations de secours selon l’ONU. Le pays est par ailleurs soumis à un régime de sanctions qui empêche bon nombre d’aides financières de transiter. À ce jour, seules la Chine et la Russie ont envoyé des secouristes à la fois en Turquie et en Syrie. “Des milliers de familles se sont retrouvées sans abri, alors que le froid sévit dans la région”, déclare Vincent Gelot, directeur des projets pour l’Œuvre d’Orient au Liban. “Un grand nombre de sinistrés sont sans électricité ni chauffage, et ne peuvent retourner chez eux en raison de la fragilisation des bâtiments. Les déplacés souffrent du froid et manquent de tout”.

Les communautés chrétiennes se mobilisent

Dans cette ambiance apocalyptique, les ONG et les différentes communautés chrétiennes font face tant bien que mal. Des fonds d’urgence sont déclenchés. À Alep, les églises, salles paroissiales et couvents sont utilisés pour pouvoir y faire dormir les rescapés. Lundi 6 février au soir, près de 1.500 personnes ont trouvé refuge dans chaque centre d’accueil constitué par les Églises. 

Séisme, Syrie; humanitaire
Des milliers de rescapés du séisme trouvent refuge dans les églises et autres lieux chrétiens d’Alep

Un convoi exceptionnel de l’Œuvre d’Orient est parti mardi de Beyrouth avec plus de 5.000 couvertures, distribuées à l’ensemble de la population alépine pendant la nuit. 

Soutien et prière

Dans le marasme général, l’union de prières est de rigueur pour redonner espérance aux victimes et courage aux sauveteurs mobilisés. Le Pape a notamment appelé ce mercredi 8 février les catholiques du monde entier à se tourner vers la Vierge Mariepour demander de soulager les souffrances endurées par ces peuples. Partout sur les réseaux sociaux, les appels à prier pour la Turquie et la Syrie se multiplient. 

Tags:
Chrétiens en Syriehumanitaireséisme
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
FR_Donation_banner.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement