Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 15 juin |
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Le chapelet du Calvaire, pour se rappeler l’amour du Christ pour les hommes

Article réservé aux membres Aleteia Premium
PRAY

Maurice Yom | Shutterstock

Claire de Campeau - publié le 14/04/22

Un chemin de croix dans un chapelet. C'est la logique du chapelet du Calvaire, permettant de parcourir et méditer les quatorze stations de la Passion de Jésus au fil des grains.

Le chapelet du Calvaire permet de méditer les différentes étapes du chemin de croix. Habituellement prié le Vendredi saint, il peut être récité tout au long de l’année. C’est une aide précieuse pour surmonter les difficultés de la vie et se rappeler le dur chemin de Jésus jusqu’à la croix.

1Son aspect

44 grains composent le chapelet du Calvaire : cinq après la croix, puis trois entre chaque médaillon. Chaque médaillon représente une des stations du chemin de croix. La médaille du Christ ressuscité n’est pas systématiquement présente, quand elle n’en fait pas partie, le chapelet débute avec six grains au lieu de cinq. 

La prière du chemin de croix proviendrait des premiers voyages de pèlerins en Terre Sainte, désireux de  marcher dans les pas du Christ sur le chemin du Calvaire. Le voyage jusqu’à Jérusalem n’étant pas accessible à tous, la prière des stations s’est alors répandue en Europe. 

3Pourquoi le prier

Le chapelet du Calvaire permet de se remémorer le douloureux trajet qui mena le Christ vers le lieu de son supplice. Cette pratique rend honneur au sacrifice du Christ sur la croix. Il est conseillé de le prier en marchant, en suivant les différentes stations, guidé par les images de chaque médaillon. Un chapelet qui aide à surmonter les difficultés de l’existence. En effet, le chemin de croix donne du courage pour porter ses propres croix, en rappelant le sacrifice que Jésus a accepté de subir pour sauver les hommes. Ce chapelet permet de se rappeler l’amour infini de Dieu. Il aide à renouer l’alliance avec le Seigneur mais également avec son prochain : il invite à imiter le Christ, en marchant à sa suite et en donnant sa vie pour les autres.

4Comment le prier

A chaque station est annoncé et répété : “Nous vous adorons Seigneur, et nous vous bénissons, car par votre sainte Croix vous avez racheté le monde.” Puis, sont récités un Notre Père, un Je vous salue Marie et un Gloire à Dieu. Ensuite, on récite l’invocation : “Pardonne-nous, Seigneur, tu sauves par ta mort. Pardonne-nous, Seigneur. Pardonne-nous encore”. Ou bien : “Père éternel, je vous offre les Plaies de Notre Seigneur Jésus-Christ. Pour guérir celles de nos âmes.”

Voici les méditations des quatorze stations : 

  1. Jésus est condamné à mort 

“Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix. O doux Jésus, vous avez accepté d’être jugé par des hommes et condamné, vous l’Agneau sans tâche, le Fils du Père, et votre bouche n’a proféré aucun jugement, aucun reproche. Vous n’aviez pour vos bourreaux que pitié et miséricorde. Donnez-nous, Seigneur, de pleurer nos péchés, de demander pardon et de pardonner.”

  1. Jésus est chargé de sa croix 

“Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix. O Jésus, vous avez porté sur vos épaules tous nos péchés. Ce poids est tel qu’aucune parole ne peut l’exprimer. Donnez-nous, Seigneur, de porter cette croix avec vous, de ne jamais la rejeter, mais d’en faire notre bien le plus précieux.”

  1. Jésus tombe pour la première fois

“Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix. O Seigneur, comment ne pas pleurer en vous voyant passer, vous le plus humble, le plus petit des petits, sur le chemin du Calvaire et tomber sous le poids de nos fautes ? Que nos chutes, Seigneur, ne nous conduisent pas au désespoir, mais que, confiants en votre amour, nous nous relevions et continuions à avancer sur le chemin de la sainteté !”

  1. Jésus rencontre sa Mère 

“Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix, cette rencontre de deux cœurs douloureux, unis dans l’offrande totale pour la rédemption du monde, nous invite à tout donner, à aimer le Christ comme sa Mère l’a aimé et à aimer Marie comme le Christ l’a aimée. Purifiez, ô Marie, nos relations affectives, afin que nous puissions aimer en toute liberté notre Seigneur Jésus-Christ et notre prochain comme nous-mêmes.”

  1. Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix 

“Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix. O Seigneur, que sans hésiter nous acceptions de prendre part à votre Passion, que nous portions, dans la joie, notre croix et celles des autres, pour la gloire de Dieu !”

  1. Véronique essuie le visage de Jésus 

“Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix. Seigneur, imprimez en nos âmes votre Visage, afin qu’en nous voyant, le monde vous voie et que les cœurs durs se brisent.”

  1. Jésus tombe pour la deuxième fois

“Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix. O Seigneur, écrasé par le poids de nos péchés, vous tombez une deuxième fois. Pardon, Seigneur, pour nos fautes, pour les offenses qui vous sont faites et les blessures que nous nous infligeons les uns les autres. Que par votre grâce, nous nous convertissions tous les jours et guérissions de tout mal !”

  1. Jésus rencontre les femmes de Jérusalem

“Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix. Jésus, qui avez dit aux femmes de Jérusalem: « Ne pleurez pas sur Moi, mais sur vous et sur vos enfants », donnez-nous la grâce de la vraie contrition qui transforme le cœur et l’esprit et de contribuer ainsi à la transformation du monde.”

  1. Jésus tombe pour la troisième fois 

“Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix, une dernière fois, Seigneur, vous tombez. Comment demeurer insensible devant tant de douleurs ? Comment ne pas vouloir tout donner pour soulager, ne serait-ce qu’un instant, le Cœur souffrant du Christ ? Seigneur, que nous consolions votre pauvre cœur, en faisant de votre vie un chant d’amour et de louange et qu’en vous nous trouvions le repos !”

  1. Jésus est dépouillé de ses vêtements 

“Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix, Jésus, pardon pour l’impureté qui habite nos cœurs, pour les offenses contre la pudeur. Apprenez-nous le respect de la dignité humaine et aidez-nous à grandir dans l’amour authentique du prochain.”

  1. Jésus est mis en croix 

“Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix. Seigneur, vous n’étiez ni beau, ni brillant, vous n’aviez rien pour attirer les regards, mais c’est vous et vous seul qui nous sauvez. Vous êtes l’unique Médiateur, le seul Sauveur, le Chemin et la Vie. Que jamais nous n’oubliions que sans la Croix, sans le don entier de notre vie, il n’y a pas de bonheur possible !”

  1. Jésus meurt sur la croix 

“Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix. Seigneur, vous avez vaincu le mal, à jamais nous sommes réconciliés avec le Père. Vous avez accompli la volonté du Père jusqu’au bout. Accordez-nous, Seigneur, une vie telle qu’au moment de la mort, consumés d’amour, nous puissions contempler votre Visage. Merci de nous avoir donné, avant de mourir, une Mère, votre Mère, pour nous guider vers vous.”

  1. Jésus est détaché de la croix 

“Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix. O Notre-Dame, c’est par notre faute que votre Fils a été crucifié ; mais dans votre cœur, aucune haine, aucun ressentiment, seulement l’infinie douleur d’une Mère pour son Fils et la soumission d’une fille à la volonté du Père. Merci, Marie, de nous aimer, au pied de la Croix, d’un amour que nous ne pouvons comprendre.”

  1. Jésus est mis au tombeau 

“Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix, les apôtres, effrayés, se sont cachés, croyant que tout est perdu. Pardon, Seigneur, pour le doute, le manque de confiance en votre Parole. Donnez-nous de demeurer toujours dans l’espérance et rendez-nous la joie d’être sauvés aux jours de désert.”

A la fin des quatorze stations, on revient à la première médaille, l’attente de la résurrection. Les cinq grains permettent de méditer sur les cinq plaies infligées au Seigneur sur la croix. 

5La Passion du Christ en musique

Pascal Obispo, dans sa comédie musicale Jésus, de Nazareth à Jérusalem (2017), retrace les trois dernières années de Jésus jusqu’à sa crucifixion. Toute une partie est consacrée au chemin de Croix du Christ, notamment la trahison de Judas avec la chanson “Survivre à soi-même” et l’adieu de Marie à son fils Jésus, avec la poignante chanson “L’Adieu”, interprétée par Anne Sila : 

Lisez cet article
gratuitement
En créant votre compte gratuitement vous pourrez accéder à l'ensemble des articles d’Aleteia, sans aucune limitation, ainsi que rédiger des commentaires.
Lire gratuitement en s'inscrivant
Déjà membre ?

Tags:
ChapeletChemin de croixPrièreVendredi saint
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement